Guide de la planification de la prévoyance et successorale

Une disposition en cas de décès (testament ou pacte successoral) vous donne la tranquillité d'esprit que votre patrimoine sera distribué en fonction de votre volonté et que seulement des personnes ou organisations choisies par vous bénéficient de la succession ou des parties de celle-ci – dans la réserve du droit des successions de parents proches.

Avec d'autres volontés, vous pouvez régler les questions administratives, exprimer votre volonté concernant les mesures dans le domaine médical et soignant ou faire part de vos souhaits concernant vos funérailles.

Notre guide « Vos volontés comptent » vous donne des informations précises et fondamentales concernant la planification de la prévoyance et successorale.

Nous présentons ici quatres modèles : Mandat pour cause d'inaptitude, Directives anticipées, Testament et Disposition en cas de décès. Vous pouvez télécharger les fichiers PDF, les remplir à l'ordinateur ou les imprimer directement. Volontiers nous vous envoyons les documents par poste.

Consultation personnelle

Comme chaque cas est individuel et personnel, nous recommandons une discussion informelle avec un spécialiste indépendant concernant les questions de succession.

Le conseiller de l'Armée du Salut possède une longue expérience dans le domaine de la planification de la prévoyance et successorale. Il traite toutes les conversations de façon confidentielle avec toute l'expérience et l'empathie nécessaire pour aborder cette question complexe avec vous, professionnellement et de façon compréhensible. Le premier entretien est gratuit.

Votre contact

Vous avez des questions en matière du testament et de la prévoyance et successorale?

Valérie Cazzin-Bussard
Fondation Armée du Salut Suisse
Laupenstrasse 5
3001 Bern

Téléphone: +41 31 388 06 39

Nos conseillers indépendants répondent à vos questions.

Pourquoi faut-il planifier une succession ?

Avec une planification successorale vous vous assurez que votre patrimoine revient à vos proches, à une personne qui a pris soin de vous ou à une œuvre. Vous décidez vous-même dans les limites du code civil suisse.

Par exemple, un couple peut opter de se favoriser mutuellement par un pacte successoral.

Un testateur ou une testatrice sénior peut avoir exclusivement des héritiers de la troisième parentèle et matériellement à l’aise. Sa quotité disponible sera de 100% de son patrimoine donc, il pourra disposer de ses biens librement. Un critère pourrait être l’impôt sur les successions sachant que un frère ou une sœur ainsi que des personnes non-apparentés paieront jusqu’à 50%, contre 0% pour une fondation d’utilité public.

Que pourrait-il se passer si on ne le fait pas?

Dans ce cas, le patrimoine revient aux héritiers légaux. S’il n’y a pas d’héritier, la succession revient à l’État (Canton et Commune).

Quel était la pire conséquence d’un testament non formulé ou sans planification successorale?

Je pense à l’octogénaire qui remettait au lendemain cette question et qui est parti de ce monde avant de rédiger ses dispositions testamentaires sur papier.

Quels aspects sont souvent négligés et quelles sont les conséquences?

La genèse d’un testament ou d’un pacte successoral prend du temps, beaucoup de réflexion et si le résultat sera rationnel, le cheminement passe aussi par l’émotionnel. Ca peut toucher des domaines tels que les liens familiaux, le sens de la vie, la santé, les projets d’avenir, les besoins financiers et le patrimoine. Cet examen profond permet de formuler notre succession avec soin.

Il arrive que le testament soit rédigé de façon approximative. Son interprétation pourrait mener à des divergences non-souhaitées parmi les membres de la communauté d’héritiers.

Après-midi d'information

Lors de l’après-midi d’information de la Fondation Armée du Salut Suisse, vous pourrez avoir un aperçu d’une institution vaudoise, l’EMS Le Foyer. En outre, vous apprendrez comment rédiger un testament.

Une planification successorale bien pensée établit des rapports clairs pour votre entourage et garantit la réalisation de vos dernières volontés.

Quand :

Mercredi 21 novembre 2018, de 14h00 à environ 17h00

Programme et orateurs

Téléchargez le programme ici

Où :

EMS Le Foyer, Rue de l’Ecluse 18, 2000 Neuchâtel

Inscription : 

jusqu’au 9 novembre 2018 Auprès de la Fondation Armée du Salut Suisse, Valérie Cazzin-Bussard, tél. 031 388 06 39 ou par formulaire ci-joint:

Autres services

  • Débarras d'appartement

    Avez-vous des choses dont vous n’avez plus besoin ? Un appartement ou une maison à débarrasser ? Les brocantes de l’Armée du Salut ont leur propre service de ramassage et vendent, dans plusieures filiales, des meubles, des livres, des appareils ménagers, des vêtements en bon état et bien d’autres choses.

  • Aumônerie

    La réflexion au sujet des dernières volontés peut aussi engendrer des questions au sujet du sens de la vie et de la mort. Si vous souhaitez discuter de ce sujet, un officier de l'Armée du Salut de votre région vous rendra volontiers visite.

  • MyHappyEnd

    L’Armée du Salut est membre de l’Association MyHappyEnd, une alliance d’organisations à but non lucratif. MyHappyEnd a pour but d’informer sur le sujet de l’héritage et sur la de léguer une part de son patrimoine successorale à des organisations d’utilité publique.