L’Aide aux réfugiés en bref

Que fait l’Aide aux réfugiés ?

Nous accueillons des personnes qui ont dû fuir leur patrie et leur offrons un premier foyer loin de chez eux. L’environnement que nous créons exerce un impact positif sur l’intégration des réfugiés en Suisse.

Quelle philosophie motive notre engagement ?

Lorsque d’autres perçoivent des problèmes, nous offrons des solutions ! Par notre travail, nous voulons lutter activement contre les inégalités mondiales et faisons partie de l’Armée du Salut Suisse.

Notre motivation consiste à nous intéresser à ceux qui nous entourent et à établir une relation avec eux.

Pourquoi nous engageons-nous ?

Nous croyons que les personnes qui ont fui leur pays ont besoin d’arriver à bon port et de trouver une nouvelle perspective. Nous sommes convaincus du potentiel dont ils sont emplis et mettons tout en œuvre pour que ces enfants, ces femmes et ces hommes reprennent espoir : celui d’un nouveau chez-soi, qu’il soit provisoire ou définitif.

Apropos de nous

Notre mission

Depuis ses débuts à Londres il y a plus de 150 ans, l’Armée du Salut s’engage pour les personnes en marge de la société. Sa déclaration de mission internationale affirme qu’elle soulage la détresse sans discrimination aucune, ce qu’elle met en pratique dans des secteurs les plus variés.

L’Aide aux réfugiés de l’Armée du Salut (AAR) existe depuis 1982. Sur mandat de la Direction de la police et des affaires militaires du canton de Berne (POM) ainsi que de la Direction de la santé publique et de la prévoyance du canton de Berne, l’AAR est responsable du conseil, de l’encadrement, de l’hébergement, du soutien financier, de la formation linguistique et de l’occupation des requérants d’asile du canton de Berne. Ces dernières années, elle a assumé des mandats importants en plus du principal (l’hébergement), notamment dans l’accompagnement des mineurs non accompagnés, l’hébergement particulier et le projet de réinstallation de réfugiés.

Notre principe de base

La base de notre travail consiste à nous intéresser à ceux qui nous entourent et à établir une relation avec eux. Nous garantissons respect et compréhension à chaque personne, quelles que soient les raisons de leur fuite, leur origine, leur religion et leur langue. Le but de notre travail est de soutenir leur intégration, leur autonomie et leur indépendance.

Notre structure

L’Aide aux réfugiés fait partie de l’Œuvre sociale de la Fondation Armée du Salut Suisse et travaille en partenariat avec le Lern•Punkt (cours de langue) et la gérance immobilière, au niveau interne, ainsi que le programme d’intégration au travail HandsOn, au niveau externe.

La Fondation Armée du Salut Suisse est un organisme juridique suisse indépendant. L’Aide aux réfugiés de l’Armée du Salut est certifiée ISO 9001. Les dons à affectation spéciale et les gains réalisés sont directement réinjectés dans le travail parmi les migrants.

Partenariats

  • Une organisation

    L’Aide aux réfugiés de l’Armée du Salut recherche et soigne la collaboration avec plusieurs partenaires internes, également actifs dans le domaine de la migration. Diverses institutions de l’Œuvre sociale permettent de trouver un logement adapté au besoin, à l’âge et au sexe d’une personne de manière à encourager son développement et son bien-être. Des offres socio-diaconales complètent les services de l’Œuvre sociale de l’Armée du Salut.

  • Avancer ensemble

    Outre les autorités nationales et cantonales en Suisse, l’Aide aux réfugiés de l’Armée du Salut compte également les organisations suivantes comme partenaires : la Croix-Rouge suisse (CRS), Caritas, l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

  • Engagement international

    Grâce à sa présence dans 128 pays, l’Armée du Salut dispose également d’un excellent réseau international. A l’échelle européenne, une task force coordonne le travail de l’Armée du Salut dans le secteur de l’asile et des migrations et développe des projets sur les thèmes de l’aide d’urgence, de l’intégration, des conseils sociaux et du lobbying.